Важливість: 
3
« Holodomor, le génocide oublié » : quand l’émotion l’emporte sur la publicité

Un documentaire sur l’assassinat, en 1932-33, de 6 à 12 millions d’Ukrainiens pour mater ce peuple épris de liberté.

Fouillée et poignante, l’œuvre de la réalisatrice française Bénédicte Banet multiplie les projections en salle de ce « film noir tout en couleurs ». 

Ce premier film français traitant de l’assassinat massif, voilà près d’un siècle, de la riche nation ukrainienne, éclaire sa révolution de 2013-14.

Un sujet « en or », si l’on osait dire, pour les cinéastes en mal d’inspiration.

Pourtant, les tournages de ce film ont commencé bien avant l’actuelle Révolution. Quant aux projections*, elles s’effectuent grâce aux revenus d’un travail assidu parallèle,  et, curieusement, privées du tremblement de terre médiatique que ce double-évènement mérite : premier film français, sur un génocide particulièrement cruel en plein cœur de l’Europe, mais « omertisé ». On ajoute souvent : et en temps de paix. Disons plutôt au temps de la  « pacification », puisque dans la prison des peuples qu’était l’URSS.  

Qu’à cela ne tienne, le cercle des spectateurs s’élargit naturellement : cette œuvre se fait entendre non par la publicité, mais par l’émotion dont elle est imprégnée.

Le pari de Bénédicte : « réaliser un film coloré sur un sujet noir, ancré dans la réalité ukrainienne contemporaine, relater l’histoire de ce peuple qui a enduré de terribles épreuves tout en gardant sa dignité ».

Pari gagné. Grâce à sa rigueur documentaire et ses qualités artistiques, où la poésie rencontre la pudeur des survivants qu’elle a su immortaliser, la réalisatrice a accompli plus que son film, son « engagement ».

Sollicité par Bénédicte Banet pour un nouveau mixage, Vincent Huré, ingénieur du son, témoigne de « l’immense énergie déployée par Bénédicte qui porta seule, du tournage au montage, son documentaire ‘Holodomor, le génocide oublié’ ». C’est seulement lors d’une première projection que Vincent, travaillant pourtant pour la télévision française, découvrit « cette macabre page d’histoire » et a « tout de suite été impressionné par l’émotion que dégage le film ».  

Benoît Allemane, acteur, comédien de doublage, conteur, metteur en scène ayant par ailleurs créé sa société de spectacles « Des mots et merveilles », tire, lui aussi, son chapeau à Bénédicte « qui s’est lancé, là, dans une belle aventure. J’ai eu connaissance tardivement de cette famine organisée par Staline et le régime communiste. Pas à l’école, bien sûr ! Dans ma jeunesse (après la dernière guerre mondiale) , la politique, l'éducation, la situation intérieure - tout se rapportait à la guerre froide. Et toutes les infos concernant les pays de l'Est étaient tronquées. Jamais il n'aurait été question de mettre à jour ce génocide ! Staline était un modèle de démocratie pour les communistes français ». C’est passionné par l’Histoire que Benoît se documentera, par la suite, individuellement, sur le XXème siècle. En revanche, le film de Bénédicte Banet lui remet en mémoire ce qu’il avait oublié : « Notre société ne fait allusion qu'au génocide d'Arménie, c’est pourquoi il était important de laisser la parole aux derniers témoins de ce drame, avant qu'en disparaissant, ne se ferme avec eux cette page dramatique de l'histoire de l'Europe ».

Pour Etienne Thévenin, historien français, ce film nous permet de voir  « la formidable capacité de l’ȇtre humain à résister à des forces d’écrasement, sa volonté de survivre et de vivre envers et contre tout… Cela incite plus à l’espoir qu’à la désespérance ».

Bénédicte Banet a su saisir la force spirituelle des Ukrainiens, et sa caméra l’a suivie.

 

* Sa nouvelle séance parisienne est prévue au cinéma Action Christine, 4 rue Christine, Paris 6ème, le 28 janvier 2014 à 20 h 15 (durée : 90’).

Quant au DVD « Holodomor », il sera disponible début 2014. 

Zirka Witochynska zirkaw@yahoo.fr

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/2/03/17/22/Documents-joints/communique-presse-28012014-Holodomor.pdf

http://www.revue-projet.com/comptes-rendus/2013-11-film-holodomor-le-genocide-ou...

http://www.ouest-france.fr/holodomor-des-temoignages-bouleversants-1760454

https://www.facebook.com/holodomor.sortirdusilence

https://www.facebook.com/holodomorbenedictebanet

http://ar25.org/fr/article/le-holodomor-interdit-au-public-pourquoi-un-manuscrit...

http://ar25.org/fr/article/le-holodomor-bientot-au-cinema-francais.html 

                 Zirka Witochynska  iwitochynsky@gmail.com 

Наші інтереси: 

Faire connaître la vérité sur l'histoire de l'Ukraine.

Знайомити чужинців зі справжньою історією України, примножувати її друзів.

 

Гравець: 
Зірка Вітошинська

Новини від RedTram - для збільшення прихильників НО

Loading...
 
Форум Підтримати сайт Довідка