Важливість: 
3
Vassyl Slipak, ce « grand homme très apprécié », qui a donné sa vie pour notre liberté !

Quittant une carrière artistique prometteuse, Vassyl Slipak est mort pour l’Ukraine en pleine guerre que lui inflige la Russie.

En tant que volontaire, il a combattu, par sa voiх, puis par les armes, pour notre – indivisible - liberté, comme le font, de tous temps, les Cosaques ukrainiens (*).

L’hommage que rend ici Natalka Horiszny (**) à son ancien collègue de l’Opéra de Paris, met en lumière la significative « métamorphose » (***) que Vassyl a vécue.

vassylslipaknomistralsforputin.jpeg

Vassyl Slipak, chanteur d'opéra, mort en défendant l'Ukraine
Vassyl Slipak, chanteur d'opéra, mort en défendant l'Ukraine

Z.W. Dans quelles circonstances, Natalka, as-tu fait la connaissance de Vassyl Slipak ?

N.H. J’ai connu Vassyl à l’Opéra national de Paris dans les années 1997-1998. C’est-à-dire bien avant le Maїdan (****). Cela ne faisait pas très longtemps qu’il était arrivé en France, l’Opéra était son unique préoccupation, et nos sujets de conversation portaient sur l’art lyrique. Physiquement, il était plutôt classique et discret.

 

Après ses études lyriques en Ukraine, des performances artistiques précoces Outre-Atlantique puis en France, et des prix, il est invité par l’Opéra de Paris ?

En tant qu’Artiste des Chœurs, Vassyl a intégré le Cercle de Formation Lyrique de l’Opéra de Paris pour jeunes futurs solistes, a pris de l'assurance, et sa voix s'est affermie pour devenir baryton-basse. Cette tessiture n'est pas rare, surtout chez les Slaves, mais c'est un plus.

Puis il a quitté l’Opéra de Paris en 2002 pour voler de ses propres ailes et se diriger vers d’autres horizons.

 

Quand il réapparait à Paris, ce n’est plus le même homme, constates-tu…

Lorsque je l’ai revu, c’était au moment du Maїdan. Il avait énormément changé. Autant physiquement que par son engagement très prononcé pour la cause ukrainienne : il était totalement métamorphosé. C’était un autre homme. Nous ne l’avions pas reconnu, ni ses collègues de l’Opéra de Paris.

Ce qui n’avait pas changé en lui, c’était sa grande générosité, son cœur, sa loyauté.

 

Quel souvenir garderont les Français de ce chanteur ukrainien ?

L’Opéra est triste : il vient de perdre une très belle voix de baryton-basse. Vassyl était très apprécié : c’était un grand homme, tant par son charisme  et sa taille que par son sens du devoir patriotique.

Par sa soif d’apprendre et son esprit combatif, il a pu obtenir plusieurs rôles de soliste dans différentes pièces lyriques telles que Don Carlo de Verdi, Guerre et paix de Prokofiev, Rigoletto de Verdi, Les contes d’Hoffmann d’Offenbach, et bien d’autres.

Nous te regretterons, Cher Vassyl, tu nous manques déjà…

Repose en paix, Cher Ami.      

 

Entretien de Natalka Horiszny accordé à Zirka Witochynska iwitochynsky@gmail.com 

 

------------------------

(*) « Cosaques », dans la tradition ukrainienne, signifie « hommes libres armés, soldats », fidèles à la philosophie de leurs ancêtres. Ils fondèrent ainsi l’État ukrainien cosaque libre (XVI-XVIII s.) à Zaporijjia (le nom de cette ville vient de la «Запорізька Січ» - « Sitch Zaporogue », emplacement du camp cosaque), sur les lieux du sanctuaire de leurs ancêtres, vieux de 5000 ans.

(**) Natalka Horiszny était danseuse à l'Opéra de Paris de 1985 à 2004.

Aujourd’hui elle œuvre pour cette grande institution en tant qu’assistante de la Comtesse Armand-Ghislain de Maigret, présidente du Cercle Carpeaux. Ce cercle de mécènes contribue au rayonnement de l’art lyrique et chorégraphique propre à l’Académie de la Musique et de la Danse, et à la promotion d’une nouvelle génération d’artistes. Ainsi attribue-t-il, chaque année, un prix lyrique Jeune Soliste de l'Académie de l'Opéra de Paris et un prix chorégraphique Jeune danseur (danseuse) de moins de 24 ans. 

« Trois Ukrainiens ont reçu le Prix Lyrique du Cercle Carpeaux « excellentes voix », affirme N. Horiszny : « Igor Gnidii (baryton), Vladymyr Kapchuk (baryton), Oleksij Palchykov (ténor). Comme quoi, les Ukrainiens sont très bien notés dans le lyrique ».   

(***) « Métamorphose » propre aux Cosaques ukrainiens, dont le « чуб » (« tchoub » - coiffure où seule est conservée une mèche au sommet du crâne rasé – lien énergétique avec le Cosmos).

(****) Maїdan, en ukrainien, signifie « place ». Et, symboliquement, la place centrale de la capitale Kyїv, où se déroulent les principaux évènements, dont la dernière Révolution ukrainienne de 2013-2014. « Maїdan » se comprend donc aussi comme « Révolution ukrainienne ».

Наші інтереси: 

Vassyl Slipak a sacrifié sa carrière pour défendre l’Ukraine, Moscou lui infligeant la guerre.

Ukrainiens, Français, Américains, Canadiens, et tous les hommes épris de liberté le porteront à jamais dans leurs cœurs.  

Гравець: 
Зірка Вітошинська

Новини від RedTram - для збільшення прихильників НО

Loading...
 
Форум Підтримати сайт Довідка