Важливість: 
3

Спецтема:

"Monte Rosa" : à lire et à traduire !

Ce mémoire d'un "espion accidentel" - en fait une richissime autobiographie de Jaroslaw Martyniuk -, balaie plus d'un demi-siècle d'histoire personnelle, médiatique et géopolitique, aboutissant à la chute de l'URSS.

yaroslavmartynyuk.jpg

Ярослав Мартинюк
Ярослав Мартинюк

Loin du compte-rendu conventionnel, "Monte Rosa" est avant tout une "première" captivante, puisqu'elle dévoile, en toute modestie, l'ingéniosité de cet Américain natif d'Ukraine, grâce auquel Radio Liberty connaîtra son audience : rideau de fer oblige...

D'abord analyste dans l'industrie pétrolière, Martyniuk sert ensuite dans une unité de renseignement de l'armée américaine, puis au sein du SAAOR (Soviet Area Audience and Opinion Research), créé par la CIA, pour apporter l' "altera pars" aux citoyens captifs de la "vérité soviétique".

"Monte Rosa" est, en outre, une source géographique plurispectrale, devenant, sans peser, au fil des pages, un précieux antidote à l'idéologie totalitaire. Que les personnes hameçonnées par le tropisme anti-américain se rassurent, car ces actions "espionnes" :

  • n'ont pu être efficaces qu'en terrain favorable : génocidé, dépouillé, assoiffé de liberté,

  • étaient une réponse - bien tardive ! - à l'introduction de la propagande marxiste dans l'empire russe "blanc" ainsi devenu "rouge" au bilan mortifère,

  • s'avéraient salvatrices pour les peuples est-européens fraîchement libérés au début du XX° siècle, mais abandonnés par l'Europe occidentale,

  • réduisaient le danger de Moscou, qui, après la Tchétchénie et la Géorgie, récidive en Ukraine, et pour l'heure, plus ou moins discrètement en France, en Allemagne, en Suède, en Amérique, et, à nouveau, en Europe centrale et orientale...

Si Tchèques, Slovaques, Hongrois et Polonais reçurent une aide informationnelle américaine les exhortant à lutter pour leurs libertés dès 1951, l'Ukraine ne connut cet appui que bien plus tard, partiellement en raison de l'herméticité moscovite dans laquelle elle se trouvait.

Bien au-delà des quelques aspects évoqués ci-dessus, "Monte-Rosa" est aussi un plaisant voyage artistique, diplomatique, sportif et amical, où prévalent chaleur humaine, humour, invention, courage et exploit.

Après la parution, en anglais, de ce premier "testament" pour les générations à venir, les traductions en langues parlées dans les pays traversés par Jaroslaw Martyniuk seront les bienvenues.

Zirka Witochynska, journaliste

Article en ukrainien

--------------------

"Monte Rosa", Memoir of an Accidental Spy, bu Jaroslaw Martyniuk. Xlibris, decembre 2017.

 

Наші інтереси: 

Ярослав Мартинюк — рідкісний у світі шпигун,

а далека Америка — ближчий союзник ніж близька Західня Европа.

Гравець: 
Зірка Вітошинська

Новини від RedTram - для збільшення прихильників НО

Loading...
 
Форум Підтримати сайт Довідка