Важливість: 
4
Alimentation de la société postindustrielle : plus de naturel, moins d’artificiel

L’homme actuel pense que son mode d’alimentation est absolument naturel, qu’il en a toujours été ainsi, et qu’il ne pourrait en être autrement. En réalité, cette alimentation « naturelle » est la conséquence de la « révolte des machines », c’est-à-dire d’une situation où l’homme a basculé au service de la « méga-machine sociale ». 

160103-zhyvayizha.jpg

Жива їжа, Живе слово, Жива віра
Жива їжа, Живе слово, Жива віра

Alimentation industrielle : traitement thermique et conservateurs

En fait, dans la société industrielle, le système alimentaire est un composant essentiel du «grand convoyeur», c’est pourquoi il répond aux intérêts des grands producteurs, et non à ceux des consommateurs individuels. La condition principale de l’alimentation industrielle est l’aptitude de sa production à la conservation longue et bon marché. Dans l’idéal, les produits alimentaires ne devraient pas du tout s’abîmer. Pour cela, il faut totalement « tuer » les aliments aux moyens de traitements thermiques et de conservateurs – tel est l’entier secret de la culture alimentaire actuelle.   

Mais ce qui est utile pour les machines s’avère nuisible pour l’homme. Les êtres vivants, pour une vie normale, ont besoin d’une alimentation vivante, c’est-à-dire apte à l’autolyse, et donc à l’auto-fragmentation (pré-digestion - ndt). Grace à l’autolyse, les aliments s’assimilent facilement et ne polluent pas l’organisme par des restes non digérés.

En revanche, l’organisme perçoit l’alimentation morte - résultat de traitements thermiques ou chimiques – comme un ennemi, c’est pourquoi sa consommation provoque toujours une leucocytose digestive (réaction naturelle au poison).

La fragmentation de l’alimentation morte, et son élimination de l’organisme, se produisent grâce à la microflore qui « recycle » (« microbes-fossoyeurs »).

Le processus de digestion fonctionne, quant à lui, comme une usine d’incinération de déchets, et avec une efficacité de 20%. Une quantité importante de restes non digérés pollue l’organisme et cause son usure accélérée, des maladies chroniques, et une mort prématurée (cf. lectures en ukrainien : Адекватне харчування, Головний ворог здоров’я людини, Як закріпитися у Царстві божому, Ми беззахисні перед вареною їжею, Їжа і доля).   

Le trait caractéristique de la nourriture industrielle est une production de masse uniforme dans de grandes usines et une même consommation dans les hypermarchés.

La caractéristique fondamentale de l'industriel est la perte, par l’homme, de son autosuffisance. Afin d’assujettir plus encore les consommateurs et de saper leurs capacités à l'autosuffisance, le « grand convoyeur », promeut une alimentation stérile génétiquement modifiée (OGM). 

Alimentation postindustrielle : naturelle et vivante

En conformité avec le principe des contraires, dans la nouvelle structure, tout sera inversé :

  1. les denrées alimentaires seront produites individuellement, ou par de petits producteurs qui travaillent habituellement à proximité des consommateurs ;
  2. la culture se fera sans «chimie» ;
  3. l’alimentation sera capable d'autolyse, elle sera donc vivante ;
  4. pour une longue conservation, la nourriture sera séchée à une température de 42 ° C pour préserver les vitamines et les enzymes ;
  5. les denrées alimentaires s’achèteront principalement auprès des fabricants (sans intermédiaires), et seront livrées par des coursiers ;
  6. comme alternative à la modification génétique, se développera la sélection ;
  7. les technologies de production agricole se développeront rapidement, en particulier l'agriculture biologique et la permaculture.

Tout ceci se produit déjà. Par exemple :

  • sur 400 m2, une famille récolte 3 tonnes de légumes et approvisionne les restaurants de la ville (vidéo),
  • « Guerrilla Grafters » – une société secrète de jardiniers-partisans – transforme les arbres ornementaux en arbres fruitiers,
  • « Grove » cultive des légumes toute l'année,
  • une « champignonneraie » à la maison, ou comment convertir le marc de café en aliments et en argent,
  • des jardins sur les toits : bénéfiques pour tous,
  • la permaculture propose une troisième voie : la diversité, et non l'uniformité.

Selon le principe de l'intégrité, toutes les innovations post-industrielles sont étroitement liées.

Cela est vrai en particulier pour les systèmes de santé et d'alimentation. L’alimentation vivante est un facteur capital de promotion de la santé publique, et la société reconnait désormais ce fait. En Hollande, par exemple, le crudisme (manger crus les fruits et légumes – ndt) est reconnu comme traitement officiel contre le cancer.

Ainsi, la société post-industrielle réalise le précepte préindustriel d’Hippocrate (Vème s. av. N.E), « Que ta nourriture soit ton médicament ».

Expérience préindustrielle  

Dans les temps anciens, nos ancêtres utilisaient principalement de la nourriture vivante, car cela était le plus facile, le plus économique et la plus sain. Il y a cent ans encore, dans les villages ukrainiens on appréciait les soupes fraîches et les « bortsch » (sans traitement thermique). La plupart du temps, on faisait tremper, puis on pilait les céréales – c’était justement le «pain» originel (du terme « хлебати » - «khlèbtaty», avaler). Pour la route, ou pour la longue conservation, on préparait des « коржі» - « korji » (pains secs) : on séchait ce « pain liquide » au soleil, ou sur un fourneau (à une température qui ne brûlait pas la main).

Le développement des technologies actuelles de séchage et de germination domestiques indique clairement une renaissance de la façon préindustrielle de s’alimenter, mais à un niveau supérieur de la spirale évolutive. Une confirmation supplémentaire de cette tendance : le développement d’établissements proposant une alimentation vivante - « bars à jus » (ou à « smoothies »), « crusines »... Le principe de l’ « objection objectée » fonctionne clairement.

Pourquoi est-ce important ?

Comprendre le système alimentaire de la société post-industrielle permet de concevoir l’État Libre Ukrainien sur une base de connaissances fondamentales solides. Cet État, qui se développe selon les lois et les tendances naturelles, nous l’appelons « éco-État ».

Notre start-up est le germe de l’État Libre Ukrainien. Il présente déjà les principales caractéristiques de la nouvelle formation, notamment la transition progressive vers l’alimentation vivante. Il acquiert toujours plus de qualités du postindustriel, ce qui signifie que nous allons dans la bonne direction.

 

Dans les articles précédents, nous avons décrit les caractéristiques et les composantes suivantes de la société postindustrielle :

  1. L’«économie néo-naturelle » : autosuffisance économique au niveau des fermes individuelles et collectives,
  2. L'éducation ludique permanente individualisée et universelle, étroitement liée à l’activité pratique,
  3. Réseau de démos hiérarchique, dynamique, libre – État-communauté spirituelle économique globale,
  4. Culte de l'honnêteté, de la transparence et de la véracité dans toutes les sphères de la vie - de la science et l'économie aux relations humaines,
  5. Sécurité sociale: enfants, famille, amis, communautés territoriales, entreprises, corporations spirituelles, monastères, devise forte,
  6. Protection de la santé: approche holistique, médecine préventive, encouragement au mode de vie sain, liquidation des processus parasitiques,
  7. Économie post-industrielle, sans inscriptions ni impôts,
  8. Religion libre des gens libres : pragmatisme, rationalité, beauté, émotions positives, performances,
  9. « Sitch postindustrielle » : nouvelles vie et biographie, vie en liberté
  10. Réseaux sociaux : foules ultraindustrielles et démos postindustriels,
  11. Echange libre de l’information, droits d’auteurs, jeu proactif, et développement des langues dans la société postindustrielle.

(traduction de l’ukrainien : Zirka Witochynska)

Pour aller plus loin :

Наші інтереси: 

Треба знати, що перехід до живої іжі та харчової самодостатності - загальна цивілізаційна тенденція. 

Гравець: 
Ігор Каганець
 
Форум Підтримати сайт Довідка